BD à emporter

Les coups de <3 du PAON

A l’heure du re-re-re-confinement mais aussi parce que Le PAON commence mardi son premier cycle sur le dessin de bande dessinée on s’est dit que c’était une bonne occasion pour vous rappeler que les librairies restent ouvertes et partager avec vous nos coups de cœur de BD à lire ou à relire !

Les grands espaces, de Catherine Meurisse

BD-lesgrands-espaces-catherine-meurisse

Besoin d’air ? La dessinatrice de Charlie Hebdo, auteure, entre autre, de La Légèreté, revient sur son enfance à la campagne et la naissance de sa vocation de dessinatrice.

Un regard plein d’humour et de poésie où Montaigne dialogue avec un nain de jardin, qui nous ramène au temps de l’enfance et emplit nos poumons de nature et d’air vif le temps de quelques pages.

Le meilleur moyen de combattre la grisaille et de laisser s’évader nos cerveaux en quête de grands espaces.

Charlotte Perriand, une architecte française au Japon, de Charles Berberian

BD-Charlotte Perriand - Charles Berberian

Vous connaissez Charlotte Perriand ? Charles Berberian a dédié ce magnifique roman graphique à la plus célèbre des architectes françaises du XXe siècle et, en particulier, sur son séjour au Japon au début des années 1940, alors fraîchement sortie de l’atelier de Le Corbusier.

Au fil de ses dessins poétiques et oniriques, entre couleurs au noir et blanc, Charles Berberian nous fait voyager dans le Japon traditionnel pour découvrir l’ascension créative d’une artiste qui n’a eu de cesse de bousculer les barrières culturelles et les codes de son époque.

L’Aimant, de Lucas Harari

BD - Lucas Harari - L'aimant

Si vous ne connaissez pas encore Lucas Harari, foncez acheter L’Aimant, et entrez dans l’univers mystérieux et énigmatique de ce jeune auteur.

L’histoire nous fait suivre un jeune étudiant en architecture dans village thermal niché au sommet des montagnes suisse. Mais quel secret s’y cache au point d’obséder nuit et jour le personnage principal ?

On se laisse prendre dans une intrigue qui frise avec le fantastique, et où le texte minimaliste laisse la part belle au dessin…Entre Tintin et Hitchcock un roman graphique magnifique et hypnotisant ! Et si vous l’avez déjà lu, on ne saurait trop vous conseiller de poursuivre avec son dernier album, La dernière rose de l’été, tout aussi envoutant…

Et pour vous initier à l’art de la bande dessinée, suivez notre tout premier cycle dédié au 9ème art, animé par l’autrice Odélia Kammoun : Le Retour du Petit Chaperon Rouge. On inventera notre propre version du célèbre conte de Grimm en travaillant : 

–  Les personnages 

–  Le storyboard

–  Le crayonné

–  L’encrage et les couleurs

4 cours en ligne d’1H30 pour vous mettre dans la peau d’un.e illustrateur.rice de bande-dessinée. Vous êtes prêt.e ?